Reflet du Monde est une marque commerciale utilisée par la société PRDML, spécialisée dans les drones, et basée en région bordelaise. Créée en 2014 à Bordeaux Technowest par Patrice Rosier et Lilian Marolleau, la société accompagne ses clients dans l’utilisation des drones avec 4 activités : la formation de télépilotes de drones professionnels, les prestations par drone, la vente de matériel et le développement de drones sur mesure. L’entreprise forme notamment des télépilotes dans 9 villes en France : Paris, Nantes, Lille, Nancy, Lille, Toulouse, Bourges, Aix en Provence, Lyon et Bordeaux.

Vous avez pris votre envol de l’hôtel d’entreprises Bordeaux Technowest de Mérignac il y a un an, avec le recul quels ont été les points déterminants de l’accompagnement dont vous avez bénéficié ?

P.R. : “Je dois déjà rappeler que Lilian Marolleau (NDRL : co-fondateur de Reflet du Monde) et moi nous nous sommes rencontrés par le biais de Bordeaux Technowest en 2010. Lilian réalisait déjà à l’époque des photos aériennes en drone après avoir commencé en paramoteur, et de mon côté j’avais monté l’un des premiers projets d’entreprise de drones. C’est en combinant nos expertises que nous avons décidé de créer un centre de formation de drones. Par la suite, grâce au soutien de Bordeaux Technowest, nous avons obtenu le soutien de l’agence spatiale européenne via son label ESA BIC et celui de la Région Nouvelle-Aquitaine. Dernièrement, nous avons d’ailleurs fait partie de la promotion UPGRADE Nouvelle-Aquitaine dans le but d’accélérer le développement de l’entreprise.”

Après avoir effectué un parcours complet chez Bordeaux Technowest (incubateur, pépinière et hôtel d’entreprises), comment s’est déroulé l’emménagement dans vos propres locaux ?

Reflet du Monde logo
Aerial Shop RDM

P.R. : “L’entreprise compte maintenant 10 personnes et une trentaine de collaborateurs externes, aussi il était temps pour nous de prendre notre envol. Pour répondre parfaitement à notre besoin, nous avons fait construire un bâtiment de 450m², dédié au monde du drone, avec notamment une boutique physique, le tout en pleine crise COVID, et même en plein confinement ! Heureusement pour nous, ce dernier n’a pas vraiment mis en pause l’activité de l’entreprise, si ce n’est d’un point de vue commercial. Je dirais même que le redémarrage suite au déménagement et au début de cette année 2021 a été assez marqué.”

Reflet du Monde locaux

En particulier sur le volet développement de drones sur mesure, quels sont vos enjeux actuels ?

P.R. : “L’un des produits phares de l’entreprise est le drone RDM AG, un drone agricole de 25kg au décollage, développé initialement pour le compte de la cellule innovation commune des groupes coopératifs Maïs Adour et Vivadour. Le projet a démarré suite à une preuve de concept réussie en 2017, avec le premier ensemencement de parcelles agricoles par drone. Le drone est conçu spécifiquement pour l’agro-écologie, et est capable de larguer des graines pour implanter un couvert végétal sur des grandes cultures, de larguer des capsules de trichogrammes, d’épandre des produits liquides ou encore de larguer des anneaux de phéromones. Ce drone est même utilisé pour la démoustication. Cette activité est en expansion, avec des pistes sérieuses à l’international et une volonté de procéder à une levée de fonds pour mieux développer le produit.

Reflet du Monde RDM ONE

Sur la base de ce produit, nous développons actuellement un nouveau drone, plus petit, destiné au monde industriel et basé sur une intelligence embarquée open source. Ce drone constitue une alternative aux drones du leader mondial chinois DJI, qui joue notamment sur l’obsolescence programmée des batteries de ses drones, rendant impossible un usage à long terme. Il pourra embarquer certains des capteurs de DJI, mais également des capteurs spécifiques comme les capteurs multispectraux. Ces produits font partie des enjeux d’avenir pour la société PRDML, de même que l’implantation de bureaux commerciaux dans les autres grandes métropoles françaises qui doivent aider à mieux servir les clients réguliers de l’entreprise, comme RTE, la DGA, Enedis, Suez, les collectivités territoriales ou autres coopératives agricoles.”

Reflet du Monde Drone