L’équipe de Bordeaux Technowest est à vos cotés face à la crise sanitaire du Covid-19. Contactez-nous à communication@technowest.com pour toute question.

3 questions à Julie Cutillas, co-fondatrice de COVEN

by | 16/12/19 | Actualité

COVEN, spécialiste de la prévention des risques professionnels, propose une offre à deux volets : l’externalisation des fonctions QSE et des escape games prévention uniques en France, conçus dans des formats mobiles (camion ou tente).

Comment est né le projet COVEN ?

« Créée en mars 2019, la start-up COVEN est le fruit de ma rencontre avec Claire Malanot « experte métier » avec 12 ans d’expérience en tant que Responsable prévention des risques professionnels.

Quand j’ai rencontré Claire, elle était passionnée par son métier dans lequel elle trouvait énormément de sens, mais commençait néanmoins à se lasser de sa façon de l’exercer, contrainte par les moyens mis à sa disposition. Aussi, elle a décidé de se lancer dans une activité de conseil et a fait appel à mes services afin que je l’accompagne dans son projet d’entrepreneuriat. Nous nous sommes très vite bien entendues et avons décidé d’unir nos compétences pour monter COVEN.

Aujourd’hui, avec la récente arrivée à Bordeaux d’un commercial et d’un alternant QSE, nous sommes désormais une équipe de quatre. Nous pouvons également compter sur un stagiaire QSE à Toulouse, ainsi que sur deux freelances animation et un freelance communication. »

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre offre et votre cible client ?

« Nos solutions se découpent en deux offres :

  • Conseil et formation : nous proposons aux entreprises d’externaliser les fonctions QSE (mise en place de normes ISO 9001, ISO 14001, sensibilisation à des risques spécifiques…)
  • Escape games prévention mobiles : nous venons renouveler le métier de la prévention, en apportant un regard innovant et ludique sur la question des risques professionnels.

En moyenne, un espace de jeu permet de toucher 70 personnes sur une journée, réparties par groupe de 6. Tout se passe en 1h, à bord d’un camion ou sous une tente, à l’intérieur desquels chaque énigme, chaque indice est basé sur des messages généraux de prévention. Il s’agit donc là bien plus que d’un escape game de team building, mais d’un véritable outil, mis à disposition des entreprises qui ont l’obligation d’entreprendre une démarche de sensibilisation auprès de leurs salariés.

Nos escape games suivent 2 scénarios :

  • le multi-risques (électrique, chimique…) qui peut rassembler jusqu’à 8 risques professionnels ;
  • le risque amiante pour lequel les entreprises ont l’obligation de sensibiliser toute personne pouvant être en contact avec ce matériau (personnel de maintenance, de bureau…).

(Ndlr : le scénario amiante sera en démonstration lors du salon des professionnels de l’amiante qui se tiendra à Paris, les 13 et 14 novembre.)

Aujourd’hui nous avons un potentiel marché énorme, avec une clientèle qui, aujourd’hui, se décompose ainsi :

  • 30% Industrie (ex. Daher, CEA)
  • 20% BTP (ex. Eiffage Construction, Vinci)
  • 20% Énergie (ex. Bouygues Energies et Services, Veolia)
  • 15% Maintenance (ex. Vinci Facilities)
  • 10% Transport & Logistique (ex. STEF)
  • 5% Collectivités & organismes publics (ex. ville de Chelles) »

 

Quelles sont les prochaines étapes ?

« Actuellement, nous avons 2 camions et 2 tentes et sommes présents dans le Sud-Ouest et en Île-de-France. Mais nous intervenons déjà sur toute la France. Bientôt nous prévoyons d’investir dans 2 camions supplémentaires pour renforcer notre flotte et en profiter pour investir le Sud-Est.

Nous avons pour objectifs de nouer des partenariats avec des experts du conseil désireux d’exploiter nos camions, mais aussi de développer des scénarios spécifiques à d’autres secteurs d’activités ou d’autres thématiques, tels que la santé ou le risque chimique. »

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez