3 nouveaux partenaires dans le réseau de la Technopole

by | 9/02/21 | Actualité

En 2021, Bordeaux Technowest a le plaisir d'accueillir 3 nouveaux partenaires dans son réseau : SYSTRA, LA BANQUE DES TERRITOIRES et le GRAND PORT MARITIME DE BORDEAUX.

Systra_logo
SYSTRA
Systra est une ingénierie d’étude française spécialisée depuis 60 ans dans les mobilités, l’aménagement du territoire, l’environnement, le foncier et la concertation.

Avec ses 7500 collaborateurs actifs dans 150 pays, Systra est connu pour participer à une ligne de métro, une ligne de tramway et une ligne ferroviaire sur deux dans le monde.

Mais Systra, c’est aussi trois agences et 120 personnes installées dans le Sud-Ouest, à Bordeaux, Toulouse et Poitiers. Dans cette partie de l’hexagone, se trouvent un centre de formation agréé et des références emblématiques comme le tramway et la verrière de la gare de Bordeaux, le métro et le transport par câble de Toulouse, la LGV SEA, etc.

Les valeurs du groupe : le sens des territoires et du « small is beautiful » !

Systra en effet, ce n’est pas que de gros marchés d’étude et de maîtrise d’œuvre; c’est aussi la capacité à s’adapter, à faire du sur-mesure et à développer sa créativité au service de ses partenaires et clients. Que vous soyez une collectivité locale, un représentant de l’État, un établissement public ou mixte, un aménageur, une start-up, un grand groupe, un organisme d’enseignement ou de formation ou une PME… les équipes de Systra mettront tout en œuvre pour réaliser l’étude, la mission de conseil, l’animation collaborative ou la formation qu’il vous faut.

Pauline Robert Etcheto, Responsable Consulting Systra, donne rendez-vous aux start-up, partenaires et collectivités de la technopole pour les petits déjeuners digitaux Systra – Bordeaux Technowest, organisés entre février et avril.
>> Partenaires de Bordeaux Technowest, inscrivez-vous pour le petit déjeuner digital #1 du 25 février 2020

Documents à télécharger :

 

 

BanqueDesTerritoires_logoLA BANQUE DES TERRITOIRES
Pour des territoires plus attractifs, inclusifs, durables et connectés
Créée en 2018, la Banque des Territoires est un des cinq métiers de la Caisse des Dépôts. Elle rassemble dans une même structure les expertises internes à destination des territoires. Porte d’entrée client unique, elle propose des solutions sur-mesure de conseil et de financement en prêts et en investissement pour répondre aux besoins des collectivités locales, des organismes de logement social, des entreprises publiques locales et des professions juridiques. Elle s’adresse à tous les territoires, depuis les zones rurales jusqu’aux métropoles, avec l’ambition de lutter contre les inégalités sociales et les fractures territoriales. La Banque des Territoires est déployée dans les 16 directions régionales et les 35 implantations territoriales de la Caisse des Dépôts afin d’être mieux identifiée auprès de ses clients et au plus près d’eux.

Une démarche de collaboration et développement avec l’écosystème
Dès sa création, la Banque des Territoires a adopté une stratégie très volontariste d’ouverture à l’écosystème et de collaboration avec ses partenaires institutionnels et business afin de :

  • Démultiplier sa capacité à intervenir sur tous les territoires et auprès de toutes les populations,
  • Maximiser ses impacts et enrichir la réponse aux besoins de ses clients,
  • Pour leur apporter des solutions globales et les accompagner de bout en bout sur leurs projets.

Cette stratégie prend vie au travers de partenariats avec des acteurs pivot de l’écosystème, notamment des structures d’innovation, accélérateurs, technopoles, hubs,… afin de sourcer des solutions et entreprises innovantes, d’accélérer ses projets avec des leviers impactants et favoriser les collaborations entre acteurs publics et privés.

Concrètement, grâce à son écosystème, la Banque des Territoires peut notamment proposer à ses clients des offres complémentaires d’autres partenaires institutionnels ou co-développées avec des start-up, sur des champs d’intervention stratégiques comme la rénovation énergétique des bâtiments publics ou le programme Action Cœur de Ville. L’annuaire Smart City de la plateforme Banque des Territoires recense plus de 300 solutions innovantes pertinentes pour les territoires, et la Cartographie des Structures d’innovation environ 160 entités qui travaillent en open innovation.

 

Grand_Port_de_Bordeaux_logo
GRAND PORT MARITIME DE BORDEAUX

Le Grand Port Maritime de Bordeaux, dont les 7 sites sont répartis sur les 100 km de l’estuaire de la Gironde (le plus vaste estuaire européen) est une plate-forme industrielle et logistique, idéalement positionnée sur la façade atlantique.

Le port de Bordeaux traite environ 7 millions de tonnes de marchandises par an par le biais de ses 7 terminaux spécialisés, qui reflètent la diversité de l’économie du grand Sud-Ouest :

• Le Verdon : terminal polyvalent, vracs industriels et colis lourds
• Pauillac : Hydrocarbures et potentiel de développement croisière
• Blaye : Céréales, produits chimiques
• Ambès : Chimie et énergies
• Grattequina : terminal polyvalent
• Bassens (terminal multi-vrac) : conteneurs, céréales, bois, huiles, granulats, charbon, trafics de recyclage, réparation navale et recyclage de navires…
• Bordeaux
> Port de la Lune (terminal dédié au trafic passager) : accueil de paquebots de croisières maritimes et fluviales
> Bassins à flot : réparation navale (une trentaine de navires mis à sec chaque année pour arrêt technique).

Outil de report modal, connecté à 300 ports du monde sur les cinq continents, le port de Bordeaux représente, pour les entreprises qui importent ou qui exportent, une alternative de transport fiable, et une solution logistique moins polluante et plus compétitive.

Au service des acteurs économiques du grand sud-ouest, le port joue un rôle majeur pour l’éco-industrie de la région, et facilite les échanges dans une démarche d’accompagnement des entreprises de l’hinterland, pour leur développement mais aussi leurs mutations à venir (suivi de projet, mise à disposition d’espaces attractifs connectés aux terminaux portuaires, recherche de solutions logistiques durables, etc.)

L’activité du port de Bordeaux est ainsi marquée par un engagement fort dans l’économie circulaire et l’innovation, en particulier dans le numérique (VIGIEsip, GIRONDE XL 3D, PIXEL) ou encore dans les domaines industriels et énergétiques (H2Bordeaux). Sa stratégie intègre pleinement les enjeux de biodiversité et de transition énergétique (PEEPOS).

L’activité portuaire de Bordeaux Port Atlantique est à l’origine de plus de 4900 emplois directs, répartis dans 200 établissements.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez